Concours technicien laboratoire fonction publique


Voir : Institut d'Enseignement supérieur des Cadres Hospitaliers, Hôpital Salpetrière, 47 bd de l'hôpital 75013 paris.
Peuvent être promus technicien de laboratoire de classe supérieure, après examen professionnel, les techniciens de laboratoire de classe normale comptant au moins 6 mois d'ancienneté dans le cinquième échelon, ou au choix, les techniciens de laboratoire de classe normale ayant atteint le septième échelon depuis au moins.
A l'heure actuelle deux diplômes de niveau bac 2 permettent d'exercer : le Diplôme d'Etat de Laborantin d'Analyse Médicales (delam les BTS analyses biologiques, biochimie, biotechnologie et biophysique.
Il a ssiste les professeurs des disciplines scientifiques dans le déroulement des travaux pratiques.Recrutement et évolution de carrière, dans la fonction publique, le recrutement s'effectue par concours sur titre organisé dans chaque établissement au niveau départemental.Evolution de carrière 5 années d'exercice professionnel permettent de se présenter au concours d'entrée à l'école des cadres donnant accès aux fonctions d'enseignement.Les recrutements s'opèrent désormais dans le corps des techniciens de recherche et de formation dans les BAP (branches d'activités professionnelles) A.Les préfectures en font partie ainsi que le personnel enseignant et administratif des établissements scolaires.Les techniciens de laboratoire sont recrutés par voie de concours externe et interne dans les deux spécialités suivantes : Spécialité. .Consultez aussi la rubrique "Concours à portée nationale".




Conditions d'accès aux concours de technicien de laboratoire.Catégorie B, bAC 2, recrutement à portée nationale, dates du concours de Technicien de laboratoire (chimie-physique) de la Fonction publique : calendrier, inscription.Sciences de la vie, de la Terre et biotechnologie (biochimie et microbiologie) ; Spécialité. .Ils participent aux missions détude et dappui scientifique et technique du laboratoire dans leur domaine de compétence.Sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.Le terme " technicien de laboratoire " remplace celui de " laborantin ".
Avec l'évolution technologique et l'automatisation du matériel, des compétences de haut niveau en informatique et en biotechnologie sont désormais nécessaires.
Les spécialisations possibles, parmi les plus courantes sont les suivantes : virologie, biochimie, bactériologie, parasitologie, hématologie, immunologie, etc.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap